Ford crée un parfum senteur… essence

Par Manon M. le 21/07/2021

Temps de lecture : 2 min

Idéal pour votre (future) voiture électrique.

Il y a ceux qui l’aiment, et ceux qui la détestent. Il y a rarement de consensus possible lorsque le débat sur l’odeur de l’essence est posé sur la table. Cependant, Ford va peut-être mettre fin au débat. Malgré le fait que les véhicules électriques représentent aujourd’hui le futur du marché automobile, le concepteur américain, a décidé qu’il n y aurait pas de laissés-pour-compte.  

Selon une enquête menée par Ford, la société qui est en train de passer à une gamme de véhicules entièrement électriques, atteste qu’un conducteur sur cinq affirme que l’odeur de l’essence est ce qui lui manquera le plus lorsqu’il passera à un véhicule électrique, et que 70 % des conducteurs déclarent que cette odeur – bientôt d’un autre temps – leur manquerait dans une certaine mesure.

C’est pourquoi, pour soutenir les conducteurs nostalgiques à oublier le passé tout en conservant près d’eux cette odeur d’antan, Ford s’est associé à la maison de parfum Olfiction pour créer le parfum « Mach-Eau ». À l’abri dans son flacon, inspiré de la pompe à essence familière, la fragrance évoque des notes d’essence sans toutefois sentir les carburants. Pia Long, la fondatrice de la marque, parfumeur associé à la British Society of Perfumers, a examiné les produits chimiques présents dans les intérieurs de voitures, les moteurs et l’essence, et en a incorporé deux dans la concoction. Deux noms barbares – la benzaldéhyde, et du para-crésol -, qui représentent pourtant des odeurs toutes familières : celle de l’amande émise dans les intérieurs de voiture, et celle de l’odeur de caoutchouc des pneus de voiture.  

Cependant, Mach-Eau n’est pas commercialisée. Elle a été dévoilé cette année au Festival de la vitesse de Goodwood dans le cadre d’une tentative olfactive, visant à encourager les conducteurs à passer aux VE, ainsi qu’à dissiper les réserves qu’ils peuvent avoir quant à la transition des modèles traditionnels.

À travers cette création à première vue burlesque, Ford montre que malgré le tout électrique à venir, et l’évolution des idéaux vers plus de durabilité, la recherche de consensus entre le monde d’avant et le monde d’après est toujours possible.

News Scan Book

SeLoger : Les Voisins

1

2

3

4

5

Précédent Suivant