L’impact de la voix sur le search marketing

Par Thibault D. le 18/09/2017

Vos datas, vous structurerez.

Pour Alex Sinson, Director Search Advertising chez Microsoft (Bing Ads), la recherche vocale est désormais un usage « ancré » dans les habitudes des internautes et pourrait même représenter 50% du search Internet d’ici 2020. Là « où quelques mots clés suffisaient » dans une campagne de search marketing, il faut maintenant être capable de répondre à de nouveaux questionnements. Un fait que les marques se doivent de suivre, notamment en structurant la data de leurs contenus pour la rendre pertinente et clair aux yeux des bots chargés de répondre aux questions des internautes.

Les premiers responsables de cet essor sont les assistants virtuels qui « touchent toutes les couches d’âge » et refaçonnent notre manière de faire des recherches sur Internet. Alex Sinson reprend ainsi les résultats d’étude de Forester qui observait déjà en 2015 près de 66% d’utilisateurs chez les 18 – 25, et 40% chez les 60 ans en 2015 en Amérique du Nord.

La montée en puissance du search conversationnel va de pair avec celle des assistants virtuels conçus pour dialoguer avec l’internaute en l’incitant à poser des questions complètes. « On va utiliser les que, qui, quand, comment. Donc le nerf de la guerre va être de structurer la data ». Pour des raisons de placement de marque, de marketing, et de référencement, les marques devront ainsi permettre aux bots « bras armés des assistants virtuels » de localiser des données complexes telles que les disponibilités de produits en magasins, heures d’ouvertures, FAQ… pour ainsi rentrer dans une ère véritablement conversationnelle.

 

News Scan Book

Place au commerce !
SuperSoirée
Tribute To Tribe #1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant