Meta et Simplon.co ambitionnent de former 30 000 Français à l’IA générative en 2024

Par la Réclame le 19/04/2024

Temps de lecture : 2 min

En espérant que nous ayons accès à Meta AI / Llama 3 d'ici là.

Hier à Marseille, une collaboration entre Meta et le centre de formation solidaire au numérique Simplon.co s’est concrétisée avec le lancement des premiers Ateliers d’Initiation aux Intelligences Artificielles Génératives en collaboration avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette initiative vise à démocratiser l’accès à l’IA générative en proposant une formation gratuite et accessible sans prérequis.

La première session marseillaise a réuni une centaine de participants, marquant le coup d’envoi de cette démarche éducative nationale qui connaitra 7 autres dates. Pendant une demi-journée, les participants ont exploré l’IA générative à travers diverses activités, allant de la découverte de l’éventail des outils existants et de leurs applications dans les domaines du texte, de l’image, du son et de la vidéo, à des mises en pratique concrètes, sans oublier une sensibilisation aux enjeux éthiques et aux bonnes pratiques liées à cette technologie.

Pour renforcer l’accessibilité du programme, un MOOC a également été lancé, offrant une série d’exercices pratiques en ligne. À l’issue de la formation, les participants se sont vus remettre un certificat par Simplon.co, attestant de leurs nouvelles compétences en IA générative.

Ce n’est que le début, avec Marseille ouvrant la voie à d’autres villes telles que Lyon, Paris, et Bordeaux, Meta visant à former plus de 30 000 Français d’ici fin 2024.

Pour Laurent Solly, vice-président Europe du Sud de Meta : « Nous sommes fiers de nous associer à Simplon pour sensibiliser les Français à l’Intelligence artificielle générative et de démarrer ce beau projet dans la région Sud, qui jouit d’un écosystème numérique florissant. Dans la continuité de notre apport à l’écosystème de l’intelligence artificielle en France, le lancement de ces ateliers permet l’accélération des usages et de donner les clés au grand public pour qu’il puisse en saisir toutes les opportunités. »

Pour Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et président délégué de Régions de France : « Ce que l’on constate, c’est que l’IA est là, de partout dans notre quotidien et se diffuse à une vitesse exponentielle. Pourtant, personne ne sait comment l’utiliser ! A nous d’apprendre à nous en servir, avec l’aide des plus expérimentés et des plus qualifiés, pour nos territoires et nos vies. Cette démarche est gagnante pour tous : des talents sont formés et peuvent répondre aux défis de notre temps en exerçant un métier qui leur plaît et cette démarche s’inscrit dans une stratégie collective : celle du Sud. »

News Scan Book

RP pour l’ouverture de Popeyes en France
Goldcar se repositionne avec HEREZIE

1

2

3

4

5

Précédent Suivant