Étude : comment les familles ont-elles évolué avec l’ère digitale ?

Par Céline M. le 28/06/2017

Entre tradition et modernité.

Famille homoparentale, monoparentale, traditionnelle ou encore recomposée sont autant de changement sociaux auxquels les marques doivent s’adapter. Pour analyser ces cibles, M6 Publicité en partenariat avec Sociovision ( institut spécialisé dans les changements sociétaux) dévoile l’étude « Familink », réalisée auprès de 2000 français de 15 à 65 ans. Comment les liens familiaux s’entretiennent-t-ils ? Sont-ils renforcés ou affaiblis dans une société hyper-connectée ? Comment les marques doivent-elles s’adapter face à ces changements ? C’est ce que révèle cette étude décisive.

La société d’aujourd’hui rejète de plus en plus les tabous d’antan. Une valorisation du dialogue et de l’échange autour de thèmes variés est d’avantage présente dans le cocon familial. En effet, pour 68% des familles, la famille idéale est une famille qui aborde des sujets sensibles sans ressentir pour autant un malaise dans la discussion. De plus, le rôle des mères mais surtout des pères s’est particulièrement transformé dû à l’évolution des structures familiales (monoparentales à 22%), à la régression du nombre de mariage (73% contre 96% en 1975) mais également à une redéfinition du rôle du père, de la mère et de l’enfant. Le père devient de plus en plus un « papa poule », la mère, une coach de vie, et l’enfant grandit plus vite, avec un épanouissement désormais au centre de toutes les préoccupations du foyer.

capture-decran-2017-06-28-a-12-30-35

capture-decran-2017-06-27-a-16-06-13

La famille parvient-t-elle à résister à la virtualisation des relations ?

D’après l’étude, le phénomène du « seuls ensemble » pose encore problème en raison de l’expansion des nouvelles technologies, créatrice de tensions et d’isolement entre les membres d’une famille. Ainsi pour consolider les liens familiaux, les familles restent férues du repas du soir et d’un bon prime time, 2 moments phares pour rassembler et renforcer les liens familiaux. À l’heure où l’on collecte une quantité impressionnante d’informations de notre lever au coucher, les familles désirent de plus en plus vivre des expériences réelles, coupées du monde et loin des ondes.

capture-decran-2017-06-27-a-16-20-04

capture-decran-2017-06-27-a-16-22-34

De nouveaux enjeux pour les marques

Les enfants deviennent de plus en plus prescripteurs, et sont sensibilisés plus jeunes aux enjeux (et limites) de la consommation. L’objectif principal de la marque sera donc de créer un moment de partage en famille à partir d’un produit ou un service, en complément des 1ers critères que les marques doivent prendre en compte et qui influenceront les décisions d’achat que sont la recherche de praticité, le prix, la fidélité et l’image de marque. Les marques alimentaires et de la grande distribution étant celles qui doivent répondre aux mieux aux attentes des familles avec 53% pour les “millennial mums”.

capture-decran-2017-06-27-a-16-36-45

capture-decran-2017-06-27-a-16-44-49

Mais les attentes des familles envers les marques sont devenues très fortes, 22% des familles pensent qu’il n’y a pas suffisamment de produits/services qui répondent à leurs besoins, notamment en ce qui concerne les banques / assurances, les transports ou encore les opérateurs téléphoniques. Pour cela les marques devront identifier les 3 axes principaux qui répondront aux attentes des familles : accompagner les évolutions des structures familiales, favoriser le vivre ensemble et faciliter le quotidien.

capture-decran-2017-06-27-a-16-46-53

Pour découvrir l’intégralité de l’étude, contactez M6 Publicité : [email protected]

News Scan Book

The Race d’EDF
L’histoire du logo Paris 2024

1

2

3

4

5

Précédent Suivant