Lidl lance son e-commerce en France (MàJ avec film TV)

Par Élodie C. et Xuoan D. le 06/06/2023 - Agence : Marcel

Temps de lecture : 2 min

Bientôt l'occasion de remettre la main sur ces fameuses sneakers.

La rumeur courait depuis quelques jours, l’annonce a été officialisée par Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing, ce matin à 9h dans une majestueuse villa du 16e arrondissement parisien : Lidl se lance dans l’e-commerce avec un tout nouveau site : Lidl.fr.

Fort de ses 1600 magasins en France, Lidl résistait jusqu’alors à l’omnicanalité : pas de drive ni d’e-commerce pour les clients Lidl, qui pouvaient cependant recharger leur voiture électrique à moindre coût pendant leurs courses. Lidl cultive sa singularité, et son e-commerce en est la preuve : n’espérez pas vous faire livrer vos courses quotidiennes sur Lidl.fr, cet e-commerce ne va proposer que des produits non alimentaires. Avec 10 catégories, l’ambition du géant allemand est de couvrir tous les besoins de la maison : jardin, cuisine, bricolage, déco, mode, jouets, high-tech, beauté, sports et animaux. La saison des barbecues et de la tonte du gazon étant ouverte, la France pavillonnaire chère à La France sous nos yeux va se réjouir d’une telle nouvelle !

Si ce lancement peut surprendre, Lidl s’est déjà essayé à l’e-commerce en Espagne, Pologne et Slovaquie notamment. Les objectifs du « discounter premium » ne sont pas communiqués, mais 2 000 produits rejoindront son site d’ici fin juin, et 5000 d’ici à la fin de l’année. 70 % seront des exclusivités web, et 30 % des produits déjà présents dans les supermarchés de l’enseigne. Lidl conserve son modèle avec 85% de marques propres (Parkside, Silvercrest, Crivit, etc.).

Côté conditions de vente, le satisfait ou remboursé est possible pendant 30 jours (15 jours étant le minimum légal), et la livraison est proposée sous 2-4 jours ouvrés à domicile ou en point relais, mais pour des frais de port payants (entre 4,99€ et 44€98 pour les gros volumes). 900 supermarchés sont déjà pourvus de consignes pour retirer les commandes effectuées en ligne, le reste en sera équipé progressivement. Les transactions pourront être réglées par carte bancaire, Paypal, Google et Apple Pay.

D’un point de vue publicitaire, le lancement officiel se fera le 1er juin avec une campagne 360 TV, presse, radio, digital, prospectus et street marketing signée Marcel.

Et pour répondre aux deux questions qui taraudent depuis des mois la communauté Lidl :
– Si la gamme Silvercrest est bien disponible sur le site, le robot cuiseur « façon Thermomix » ne l’est pas à date — mais il pourrait faire son retour ;
– Les sneakers Lidl seront prochainement remises en vente sur le site, ce qui devrait à nouveau affoler les prix de revente.

Rendez-vous sur Lidl.fr pour étudier de plus près cette nouvelle destination e-commerce qui semble relancer la guerre des prix en ligne.

News Scan Book

Goldcar se repositionne avec HEREZIE
RP pour l’ouverture de Popeyes en France

1

2

3

4

5

Précédent Suivant