L’Artisanat, la solution contre le chômage en France ?

Par Léa D. le 01/06/2016

La solution est sous nos yeux !

Les agences la chose et Anatome signent la dernière campagne de communication du FNPCA (Fonds National de Promotion et de Communication de l’Artisanat), baptisée “Et si la solution était sous nos yeux ?”. Depuis ce matin, 6 affiches osent dénoncer des faits bien actuels et difficiles à encaisser pour les jeunes encore remplis d’espoir : ce sont eux les premiers touchés avec 25% de taux de chômage. Un chômage qui débute tôt, puisqu’un jeune sur 3 qui arrive à l’université sort définitivement de l’univers scolaire sans achever un cursus clé.

L’ Artisanat délivre alors ce qui semble être une solution bénéfique à ses yeux : l’apprentissage. Le réseau CMA (chambres des métiers et de l’artisanat) s’engage pour la jeunesse et promeut ses résultats : 80% des apprentis trouvent un CDI dans les trois mois, et 1 apprenti sur 2 devient son propre patron.

Les affiches sont impactantes dans un jeu visuel qui oppose constat et solution. De quoi rappeler qu’en Allemagne, le chômage des jeunes représente 8% de la population, grâce à 16% des étudiants qui optent pour l’apprentissage. Alors, pourquoi l’apprentissage est-il seulement choisi par 5% des jeunes en France ? La faute aux entreprises préférant les stages ?

Affiche1

Affiche2

Affiche3

Affiche4

Affiche5

Affiche6

Infographie1

artisanat
Infographie3

Infographie4

Infographie5

Crédits

News Scan Book

Prospective 2020
Bouchara, décocorico !
À l’heure du lait

1

2

3

4

5

Précédent Suivant