Les nuggets KFC imprimés en 3D et sans poulet

Par Elliot D. le 21/07/2020

Temps de lecture : 3 min

La cause animale les remercie.

Que ce soit en raison du bien-être animal ou de son impact sur l’environnement, la consommation de viande est un sujet de discorde ces dernières années. Alors, faut-il totalement arrêter de manger des produits carnés, réduire ou faire appel à des substituts ? Tant de questions sur lesquelles vegans et amoureux de viande ne tomberont peut-être jamais d’accord.

C’est dans ce contexte que KFC annonce avoir trouvé sa solution. Le fast-food américain proposera bientôt des nuggets de “poulet”, sans poulet en impression 3D. Pas d’inquiétude pour les amoureux du goût des fameux nuggets, il restera a priori identique, de même que sa texture.

Comment est-ce possible ? Après les steaks sans viande de Beyond Meat qui avaient déjà fait parler d’eux et s’installent désormais dans le paysage culinaire, puis le partenariat du fast-food avec cette même entreprise afin de proposer des nuggets vegan, KFC décide d’aller encore plus loin, en s’associant à la société de bio-impression 3D russe, 3D Bioprinting Solutions.

Ce partenariat promet de réussir d’ici cet automne à bio-imprimer en 3D des nuggets produits en combinant des cellules de poulet et des matières végétales afin de reproduire le goût et la texture de la viande de poulet. 3D Bioprinting Solutions fournira la technologie et l’équipement aux restaurants, quant à KFC, la marque fournira les ingrédients – top secrets – qui font de ses produits les plus appréciés du marché.

Bien que l’on puisse se poser quelques questions sur les ingrédients et la transformation qu’ils subiront, on doit reconnaître un mérite à cette innovation : son respect de l’environnement.

En effet, les produits bio-imprimés n’auront, d’une part, aucun impact sur la vie animale, fini les élevages géants de poulets, mais offriront en plus les mêmes nutriments et micro-éléments que l’original. Sur le papier du moins. Le tout, sans les additifs que la viande obtient de l’agriculture et de l’élevage traditionnels. Reste à voir si cette approche ultra-transformée n’apporte pas son lot de nouveaux éléments néfastes.

Parallèlement à cela, KFC déclare dans son communiqué de presse rester “déterminé à améliorer continuellement le bien-être des animaux de la ferme et à travers tous les aspects de notre chaîne d’approvisionnement, y compris l’élevage, la manutention, le transport et la transformation”. Évidemment, une viande sans poulet aura tout de même moins d’incidence sur le bien-être animal.

De plus, selon une étude de l’American Environmental Science & Technology Journal citée dans le communiqué en question, “cette culture de viande réalisée à partir de cellules a un impact négatif minimal sur l’environnement, permettant de réduire de plus de moitié la consommation d’énergie, de réduire de 25 fois les émissions de gaz à effet de serre et 100 fois moins de terres à utiliser que la production traditionnelle de viande à la ferme”.

Tout comme la viande Beyond Meat, quelques questions subsistent quant au processus de transformation, ainsi qu’aux produits composant ces fameux nuggets. Néanmoins, cela reste une véritable révolution qui saura en ravir plus d’un.

Ces nuggets de poulet sans poulet devraient être disponibles cet automne pour les clients des KFC de Moscou qui auront la chance (ou pas) de la découvrir en avant première.

News Scan Book

On gagne toujours à lire la PQR

1

2

3

4

5

Précédent Suivant