Le Monopoly des inégalités pour sensibiliser les jeunes aux injustices

Par Élodie C. le 11/01/2022 - Agence : HEREZIE Group

Temps de lecture : 2 min

Le jeu où les dés sont déjà pipés.

Et si vous commenciez une partie de Monopoly avec un hôtel et deux maisons rue de la Paix quand un autre joueur reçoit moins d’argent que tous les autres pour commencer la partie ou n’a qu’un dé pour avancer au lieu de deux ? Injuste vous avez dit ? Et pourtant, ces désavantages illustrent une réalité vécue par de nombreuses personnes en France. 

L’Observatoire des Inégalités a dévoilé avec son agence Herezie le « Monopoly des Inégalités », « pensé comme une extension du légendaire jeu de société », pour inciter les jeunes à réfléchir sur la question des inégalités et des discriminations en France, et dans le monde.

Ainsi, que l’on soit une femme, avec un salaire de 20 % inférieur à celui d’un homme, une personne avec un patrimoine hérité de sa famille ou issu d’un milieu modeste la partie ne sera pas la même : « Les règles originales ont été adaptées pour refléter les inégalités réelles de notre société, explique le communiqué (…) À l’opposé du jeu traditionnel, les joueurs ne sont pas traités de manière égale. Chacun se met dans la peau d’un personnage, distribué au début de la partie, et découvre grâce aux règles et à des cartes “évènement” des injustices qui s’appliquent, ou non, à eux en fonction de ses caractéristiques. » 

Le Monopoly des inégalités est présenté avec une boîte à outils permettant à l’animateur d’entamer des discussions autour des inégalités révélées.

C’est en 2017 que l’organisme a eu l’idée de lancer une réflexion sur la question des inégalités en France, l’extension est le fruit de ces années de réflexion et s’inscrit dans le cadre d’un atelier pédagogique de deux heures, comprenant un débat d’1h30, accessible à partir de 11 ans.

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant