Grolsch, la bière au bon goût d’évasion fiscale ?

Par Ludivine D. le 03/12/2010

SABMiller, deuxième brasseur mondialGrolsch, Carling, Peroni, Pilsner notamment – préfère utiliser les paradis fiscaux afin de ne pas régler les impôts des pays dans lesquels il est présent, surtout quand ceux-ci sont pauvres. Le groupe se fait aujourd’hui pointer du doigt par ActionAid, l’ONG luttant contre la pauvreté dans le monde.

Avec ces deux vidéos un peu what the fuck, l’ONG espère sensibiliser l’opinion publique en rappelant que rien qu’en payant ses impôts en Afrique, Grolsch SABMiller permettrait à 250 000 enfants d’aller à l’école.

En attendant, le message passe

ActionAid – Grolsch [Vidéo]

Crédits

Annonceur : ActionAid
Société de production : Buzzfilms
Réalisateur : Jan Bednarz
Relations publiques : The Viral Factory

News Scan Book

Prospective 2020
Bouchara, décocorico !
À l’heure du lait

1

2

3

4

5

Précédent Suivant