Pourquoi les bureaux de WWF et Greenpeace sont-ils désertés ?

Par Isadora L. le 17/11/2022

Temps de lecture : 2 min

Il n’y a rien de plus important que les enfants.

De nombreuses associations humanitaires et ONG se battent chaque jour corps et âmes pour les grandes batailles de ce monde (déforestation, pollution, changement climatique, cause animale…). Mais parmi ces causes, une en particulier devrait être placée en haut de la pile des dossiers urgents : celles des enfants en situation de vulnérabilité sociale – sans enfants, il n’y a pas d’avenir. La cause de ce fléau – au Brésil tout du moins – sont les conflits d’une grande envergure dans des villes inégalitaires comme São Paulo, ville-drapeau de l’ONG Casa do Zezinho, où la pandémie a accru le chômage et la pauvreté des familles

Afin d’attirer l’attention sur cette cause jugée sous-estimée, cette association brésilienne a fait appel à l’agence Grey London pour sa campagne d’affichage « La cause ultime », parue ce jeudi. Celle-ci dépeint des bureaux de célèbres ONG débordant de dossiers urgents. Pourtant, ils sont déserts – et donc, personne ne les traite.

Pour le duo, les enfants sont les plus vulnérables, c’est la raison pour laquelle aucune cause ne peut détrôner celle-ci. Sur chacun des prints (photographiés par le renommé Ale Burset), une petite phrase dépeint les ONG des employés absents en question – et les raisons pour lesquelles ceux-ci ont décidé de donner la priorité à leurs enfants au détriment d’autres grandes causes : congé maternité, enfant malade, bras cassé du fiston… Bref, vous l’aurez, compris, il n’y a pas de cause plus urgente que celle des enfants.

Un film et un mouvement devraient bientôt venir compléter cette campagne – toujours dans l’objectif de générer d’autres dons. 

Pour les soutenir, é por aquí, meus amigos.

News Scan Book

Toujours en train - SNCF
Les NFTrophy de Brainsonic

1

2

3

4

5

Précédent Suivant