Et si les femmes avaient une date d’expiration ?

Par Céline M. le 30/06/2017

Le cap de la trentaine tatoué sur le bras.

Après avoir lutté contre le mariage forcé l’année dernière, la marque de cosmétiques japonaise SK-II revient avec un nouveau spot publicitaire : #TheExpiryDate. La campagne signée Forsman & Bodenfors met en scène des femmes qui grandissent avec une date d’expiration gravée au poignet telle un produit de consommation. En effet, pour certaines familles des pays d’Asie, ne pas être en couple à 30 ans pour une femme est synonyme de vieillesse et d’anormalité. Le but de la marque : mettre fin aux pressions qu’endurent les femmes afin qu’elles puissent s’accepter comme elles sont, peu importe leur âge. « Ne laissez pas les autres mettre une date d’expiration sur vous » précise la voix off.

Par ses campagnes souvent sujettes à controverse, SK-II souhaite lutter contre les pressions culturelles et sociales subies par les femmes. Ce qui n’est pas une première pour la marque qui avait dévoilé l’année dernière la campagne #MarriageMarketTakeover dans laquelle des parents recherchaient des conjoints pour leurs enfants à partir de Curriculum Vitae mis en place dans un parc.

Marriage Market Takeover – 2016

News Scan Book

Prospective 2020
Bouchara, décocorico !
À l’heure du lait

1

2

3

4

5

Précédent Suivant