Ce que les français perçoivent de l’avenir de la presse

Par Louise B. le 16/06/2017

Lire en dormant, un concept qui effraie.

Dans le cadre de la campagne #DemainLaPresse, l’objectif était de faire la promotion des transformations de la presse et ses marques. Afin de mener à bien cette opération, une étude réalisée par l’ACPM (l’alliance pour les chiffres et la presse media) a été mise en ligne. Le but ? Connaître les attentes et les perceptions des français sur l’avenir de la presse. Plus précisément, le devenir du métier de journaliste, de la place de la publicité, du support écrit et bien d’autres sujets sont évoqués.

Plus de 50 000 français ont participé à cette étude : le sujet de la presse leur tient visiblement à coeur. En effet les français reconnaissent les bienfaits de la presse. Mais ils connaissent aussi les travers du milieu et souhaitent donc être de véritables acteurs dans ce secteur sans pour autant prendre des mesures radicales (62% veulent noter les journalistes mais seulement 33% seraient prêts à les élire). La peur du changement se fait ressentir, ils sont nombreux à ne pas accepter de potentielles innovations de rupture (82% ne veulent pas que les journalistes soient remplacés par des robots et 81% ne veulent pas lire la presse en dormant).

capture-decran-2017-06-16-12-32-00capture-decran-2017-06-16-12-32-22

capture-decran-2017-06-16-12-32-35capture-decran-2017-06-16-12-32-52

capture-decran-2017-06-16-12-33-03

News Scan Book

SuperSoirée
Place au commerce !
Tribute To Tribe #1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant