Comment la publicité peut-elle sensibiliser à l’anxiété ?

Par Nina S. le 27/03/2018

En foutant les jetons.

La National Autistic Society lance une nouvelle campagne de sensibilisation à l’isolement des personnes autistes. Le spot, signé Don’t Panic London , présente une jeune femme autiste dans les transports. Tout semble normal. Cependant, la pression monte lorsque l’affluence se fait remarquer. Un enchainement de bruits de fond et de regards perturbe la protagoniste qui, dans un excès de paranoïa, s’isole progressivement. Une fois chez elle, une voix-off, la sienne, informe que cet ensemble de perturbations peut rendre une sortie impossible pour les personnes atteintes d’autisme.

Dans ce film, la NAS joue sur l’explicite et veut susciter de la compréhension de la part des spectateurs. Eux-mêmes se sentent presque à la place de la protagoniste grâce à l’intensité du spot. En dehors de l’autisme, cette annonce serait un moyen de prévention à l’isolement pour tout type de problème qui s’en rattache (malaise, claustrophobie, etc). Les ochlophobiques éviteront néanmoins de visionner la vidéo.

News Scan Book

Les tendances du Websummit 2018
Le #WeekEndUltraDoux de Garnier

1

2

3

4

5

Précédent Suivant