Une agence du groupe Publicis fait appel à des célébrités pour recruter

Par Isadora L. le 18/01/2022

Temps de lecture : 2 min

RH et influence.

La Grande Démission (The Great Resignation, en VO), cette tendance visant à filmer sa démission en ligne est devenue virale aux États-Unis, notamment sur TikTok avec le #QuitMyJob. Parfois théâtrale, cette trend (pas encore arrivée en France) vise à réveiller les consciences sur l’importance de la santé mentale au travail et d’exiger de meilleures conditions pour les employés américains.

Bien que partie d’une bonne intention, de nombreuses boîtes peinent désormais à trouver des remplaçants, et se retrouvent en pénurie de travailleurs actifs, nous rapporte Michael Boamah, International Communications Manager chez BETC. La création de ce hashtag a en effet poussé beaucoup de professionnels en agences de publicité à quitter leur poste, pour de réelles raisons certes, mais aussi pour de simples contrariétés.

Pour lutter contre ce phénomène, l’agence Digitas North America (du groupe Publicis) a décidé de faire appel à des célébrités pour… recruter ! Mais pas sans l’aide de la plateforme Cameo, célèbre application sur laquelle vous pouvez payer pour que votre célébrité préférée (vivante si possible) enregistre un message personnalisé. Cette fois, il n’est pas question que votre chanteur préféré vous souhaite un joyeux anniversaire… mais plutôt qu’il vous incite à postuler au sein de Digitas. Une manière assez insolite pour l’agence à la licorne d’offrir de la visibilité sur ses postes à pourvoir.

L’auteur-compositeur-interprète Todrick Hall, l’influenceuse Corporate Natalie ou encore le chanteur Lance Bass (ancien membre du boys band NSYNC aux côtés de Justin Timberlake) se sont prêtés aux jeu en se faisant passer pour des recruteurs le temps d’une (très courte) vidéo. Le but de la campagne est bien évidemment de promouvoir des postes et stopper au maximum les dégâts du #QuitMyJob, mais c’est aussi l’occasion pour l’agence de montrer que chez Digitas North America, personne n’aurait quitté son job, car elle ne mettrait jamais en péril votre santé mentale. Ou tout du moins, de gagner en notoriété, en s’appuyant sur celle d’autrui.

Résultat ? Les candidatures ont afflué plus que d’habitude, explique Jamie Gribin, SVP & Head of Recruiting de Digitas dans le Marketing Brew : “Au cours des deux dernières semaines de la campagne Cameo, Digitas a constaté une augmentation de 38 % du nombre de candidats pour ses 170 postes vacants, bien qu’elle ait refusé de fournir des chiffres exacts.” La RH s’est dite particulièrement satisfaite des résultats, étant donné que Digitas n’a dépensé « qu’entre 2 % et 5 % » de son budget de recrutement annuel pour cet effort.

News Scan Book

Les NFTrophy de Brainsonic
Toujours en train - SNCF

1

2

3

4

5

Précédent Suivant