De grands méchants loups accompagnent la sortie de Ghost Recon Breakpoint

Par Antoine D. le 03/09/2019 - Agence : DDB Paris

Ubisoft met un peu de "cartoon" dans sa 3D.

Deux ans après son reboot, la série de jeux vidéo Ghost Recon fait elle aussi sa rentrée. Pour la promotion du nouvel épisode de la série inspirée des romans de l’écrivain américain Tom Clancy, Ubisoft s’associe à l’agence DDB Paris et ensemble, proposent cinq courts-métrages que l’on peut qualifier de surprenants.

Les films, compilés dans une vidéo de 4 minutes, sont réalisés par le studio d’animation Blink Ink et les réalisateurs Stevie Gee et Essy May. Ils mettent en avant les nouvelles fonctionnalitées du jeu. Les Ghosts, les soldats que le joueur incarne peuvent se camoufler avec le décor ou tuer à distance les Wolves (les loup, nom des méchants du jeu) à l’aide de drones. De plus, le joueur pourra porter secours à ses coéquipiers, en leur prodiguant les premiers soins.

Ce qui rend ces petits films originaux, c’est l’univers utilisé et les effets visuels. Alors que le jeu se veut réaliste et d’actualité, ils montrent par alternance des phases de gameplay avec et sans effets. Ils sont inspirés des dessins animés de Fleischer Studios des années 1930, tels que Betty Boop ou encore Pudgy et entrent alors en décalage avec le ton sombre du jeu.

Il y a un an, Guillaume Carmora le directeur du studio Ubisoft s’exprimait chez nous dans « parole d’annonceur » : « L’un des enjeux du lancement d’un jeu est la phase marketing, qui a pour but de créer l’envie chez les consommateurs. » Il n’en fallait pas plus pour Ubisoft, qui comme figure de proue de Ghost Recon Breakpoint, a choisi l’acteur Jon Bernthal. Après le Punisher, l’acteur endossera le rôle du grand méchant loup, l’antagoniste principal du jeu.

Pour sauver son équipe de Ghost, Ubisoft sort l’artillerie douce. Pour connaître le résultat de cet affrontement, rendez-vous le 4 octobre prochain.

News Scan Book

Les conservateurs

1

2

3

4

5

Précédent Suivant