Arte prouve que sa plateforme de streaming n’a pas de prix

Par Élodie C. le 29/12/2020 - Agence : DDB Paris

Temps de lecture : 1 min

Tous les premiers mois sont offerts.

Netflix, Salto, Disney+, Apple TV, les plateformes de VOD rivalisent d’offres et de contenus exclusifs pour recruter de nouveaux abonnés. Généralement avec un mois à trois mois offerts pour découvrir le service et l’adopter.

Dans cette bataille de titans, la chaîne télé culturelle franco-allemande se démarque en rappelant la gratuité de son offre dans une campagne d’affichage bien pensée (et rédigée) par l’agence DDB Paris : « Le 1er mois est offert. Les suivants aussi. » Soulignant ainsi qu’il suffit de se rendre sur la plateforme Arte.tv pour consommer séries, documentaires, informations, films cultes et indépendants, concerts, etc., en accès libre.

« 2020 a été une année hors du commun pour Arte : la marque a consolidé les liens avec son audience et a conquis de nouveaux spectateurs que ce soit sur la chaîne ou sur la plateforme arte.tv, souligne l’agence DDB Paris. L’objectif de cette campagne était de clore cette année en continuant à installer arte.tv comme une plateforme de streaming aux contenus riches et variés et en valorisant son point de différence : sa gratuité. Le parti pris créatif joue la connivence et le clin d’œil avec un détournement des codes promotionnels exploités par les plateformes payantes. ».

Évidemment, comme toute chaîne du service public, Arte est en partie financée par la redevance télévisuelle acquittée par les Français. France Télévisions qui a lancé Salto avec TF1 et M6, en est le principal bénéficiaire, puis dans une moindre mesure TV5 Monde et France 24 ou encore les stations de Radio France, ainsi que l’INA (Institut national de l’audiovisuel).

News Scan Book

La théorie du donut d’Oxfam France
Picard x Juan Arbelaez

1

2

3

4

5

Précédent Suivant