Heetch détourne les propos des politiques pour sauver sa peau

Par Léa D. le 23/05/2016 - Agence : BUZZMAN

Partagez un Heetch avec Hollande et Sarkozy pour rentrer de soirée.

Heetch est, depuis 2013, le moyen low-cost pour de nombreux jeunes (fêtards) parisiens de se déplacer la nuit. La plateforme revendique 80% du marché des 18/25 ans. Mais le fait que les chauffeurs de cette app n’aient pas de statut professionnel – ni taxis ni VTC – pose problème. Et le 22 juin prochain, la startup française passera devant le tribunal correctionnel pour « complicité d’exercice illégal de la profession de taxi ». Heetch ne souhaite pas se faire abattre de la sorte, et muscle sa riposte aujourd’hui avec une première campagne digitale signée Buzzman.

C’est hier dimanche 22 mai que Heetch a dévoilé en avant-première sa campagne devant 2000 personnes rassemblées au Carreau du Temple à Paris. La vidéo de 46 secondes détourne des images d’archives d’hommes et de femmes politiques quand ils étaient encore jeunes. Dans une même vidéo, François Hollande, Arnaud Montebourg, Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux et Manuel Valls prennent la défense de Heetch. La phrase « S’ils étaient encore jeunes, ils se battraient pour Heetch » conclut le spot, nous rappelant la triste réalité d’être gouvernés par des hommes politiques rarement adeptes d’innovation.

Cette collaboration Heetch / Buzzman sera-t-elle suffisante pour relancer le débat autour du hashtag #TouchePasAMonHeetch ? Réponse d’ici le 22 juin.

Crédits

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant