Le rose n’est obligatoire ni pour les princesses, ni pour les jambons selon Fleury Michon

Par Antoine D. le 26/11/2019 - Agence : BUZZMAN

Ça va trancher.

Depuis le mois de février, le nitrite de sodium, ou E250, dans la liste des ingrédients fait polémique. En effet, décrit comme cancérogène, la députée européenne Michèle Rivasi (EELV/ALE) appelle à son interdiction. Utilisé lors de la fabrication de jambon, le nitrate permet alors de réduire les temps de production, c’est ce qui lui donne notamment sa couleur rose si particulière.

Fleury Michon s’est associé à l’agence dans une campagne sans rose. Désormais « Le rose n’est obligatoire ni pour les princesses ni pour le jambon ». La prise de parole se décline en affichage national depuis le 20 novembre et est amplifiée sur les réseaux sociaux jusqu’à la fin de l’année. Avec le slogan « Les temps changent, ce que l’on mange aussi », la marque réalise sa deuxième campagne après un première concernant la suppression des conservateurs dans les plats cuisinés.

La campagne “anti-rose” de Fleury Michon suit le cap pris depuis un an avec le « mieux manger », comme nous l’expliquait David Garbous, directeur marketing stratégique, dans l’émission Les enjeux – la Réclame dédiée à la tendance “scan food” (Yuka, Y’a quoi dedans…).

News Scan Book

Le Fabuleux Noël de Picard
Osez les produits tripiers

1

2

3

4

5

Précédent Suivant