Emploi : comment les agences peuvent redevenir attractives face aux startups

Par Xuoan D. le 05/11/2018 - Agence : Braaxe

Nul besoin d'un Chief Happiness Officer.

Comme le résume Julien Casiro, « la valeur d’une agence réside dans la qualité des talents qui la composent ». Or, sur le marché des métiers liés à la communication, les agences sont aujourd’hui challengées par de nouveaux acteurs : les cabinets conseil et les startups notamment.

Pour le président fondateur de , les startups ont réalisé un grand coup de bluff ces dernières années en « théorisant le bonheur avec des responsables de la joie, et en proposant un idéal instagrammable, cactus et baby-foot compris ». De quoi faire accepter des cadences infernales, menant parfois au burn-out ou… « au retour en agence ! » Ce qui est plus inattendu.

Malgré un constat d’attractivité des agences en berne, tout n’est pas perdu pour Julien Casiro qui a mené l’enquête au sein de l’AACC Digital. La satisfaction des équipes au sein des agences est bonne, générant de la recommandation. Des agences comme Braaxe étoffent leur marque employeur, proposant nombre d’avantages à leurs salariés : télétravail, abondement, heures supp’, horaires corrects… Des rapprochements avec les écoles ont également été initiés pour mieux transmettre les spécificités des métiers de la communication.

Bref, plutôt que de chercher à mimer les startups, les agences ont tout intérêt à capitaliser sur leurs forces et à jouer collectif. Tel est le programme de cette nouvelle interview minute !


Vous êtes une agence et souhaitez attirer de nouveaux talents ? Recrutez sur la Réclame Emploi !

Publiez dès maintenant une offre

News Scan Book

Les tendances du Websummit 2018
Le #WeekEndUltraDoux de Garnier

1

2

3

4

5

Précédent Suivant