Surprise ! Le marché des agences mute, mais le moral des équipes est bon

Par Thibault D. le 25/09/2017

Les métiers de la com ont la cote.

Pour Laurent Habib, fondateur de Babel et président de l’AACC, le marché de la communication est devenu d’autant plus difficile que « la croissance est essentiellement captée par Facebook et Google ». L’enjeu est de taille pour les agences qui doivent justifier de leur valeur ajoutée dans un univers en plein bouleversement. Or celle-ci ne fait aucun doute pour Laurent Habib, qui voit plusieurs clés pour les agences comme « remonter par le conseil » ou encore « prouver que leur créativité est génératrice de valeur pour les marques ». Plus inattendu, l’un des atouts des agences réside dans le moral des troupes ! C’est ce que révèle un grand baromètre annuel mené par l’AACC et l’IFOP.

Si la communication en France est parfois perçue comme un milieu professionnel difficile, les résultats de cette étude prouvent que la réalité est bien plus positive. Les employés des agences conseil sont fiers de leurs métiers, et mieux encore, les jeunes s’y sentent bien. Si le moral des agences est à son comble, les effets sur les performances des entreprises françaises ne peuvent que s’en ressentir. C’est ce message que l’AACC souhaite promouvoir auprès des annonceurs, en leur rappelant que la communication est toujours un important levier de création de richesses.

Le baromètre

meilleur-metier

passionnes-communication-france

pourquoi-aime-communication

metier-riche-agreable

communication-utile

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant