« J’aimerais pouvoir sortir sans avoir l’impression d’être Jean Moulin »

Par Xuoan D. le 30/04/2020 - Agence : Braaxe

Temps de lecture : 3 min

Nouvelle interview "Le confiné libéré" avec Clément Bouton, Braaxe.

La pandémie de Covid-19 et « Le Grand Confinement » imposent à chacun de rester chez soi, vidant au passage les entreprises du secteur de la communication. Si leur activité a été fortement bouleversée, les agences n’ont pas pour autant cessé d’œuvrer, organisant leur continuité grâce au télétravail et ses divers outils (Zoom, Teams, Hangouts et Slack pour ne citer qu’eux).

Si la question n’est désormais plus de savoir si une agence peut travailler à distance (notre première émission en direct, Les enjeux – la Réclame / live Covid-19, nous a fourni la réponse), nous avons souhaité donner la parole aux travailleurs confinés, qu’ils viennent d’agences, de médias ou d’annonceurs.

Pour cette nouvelle interview “Le confiné libéré”, nous tendons le micro au très joueur Clément Bouton, directeur de création chez Braaxe.
 

Comment travaillez-vous depuis le confinement, comment se déroule votre journée type ?

Clément Bouton :

Ce qui vous manque le plus ?

CB : La possibilité de sortir sans avoir l’impression d’être Jean Moulin.
 


Ce que vous avez découvert pendant cette période complexe et incertaine ?

CB : GTA V.
 

Quelle musique écoutez-vous en ce moment ?

CB : Les oiseaux. Sans déconner. J’ai une tourterelle qui chaque matin me rend visite. Je lui donne à manger, de l’Ebly, on papote.
 

La lecture souvent repoussée que vous avez enfin entreprise ?

CB : Huis clos de Sartre, ahahah.

Non, pour être honnête, je lis beaucoup moins… (voir GTA V).
 

Le défi ou l’activité créative que vous avez démarré pendant ce confinement ou souhaitez débuter ?

CB : Pour l’activité créative, la cuisine italienne. Pour le défi, ne pas prendre 7kg.
 

Ce que vous aimeriez conserver pour l’après ?

CB : Les économies que j’ai faites.
 

Votre conseil pour s’adapter au mieux au confinement et au télétravail ?

CB : www.mangerbouger.fr

Le confinement vous a-t-il rendu plus ponctuel en réunion (visio) ?

CB : Il a surtout permis aux réunions d’être plus ponctuelles j’ai l’impression.
 

Une initiative (citoyenne, meme, GIF, vidéo, création, etc.) née depuis le confinement que vous aimeriez évoquer ?

CB : Citoyenne, Ce soir chez Baba.
 

À la sortie du confinement, vous pariez pour une révolution écologique, une crise bien triste ou un retour au train-train quotidien ?

CB : Des terrasses pleines, ça me semble plus sûr.
 

Comment voyez-vous votre métier et son secteur évoluer après cette crise ?

CB : Bon là, je réponds plus sérieusement car le sujet est passionnant. J’ai bien des idées sur ce qui devrait évoluer dans le secteur mais je ne suis pas sûr que ça se solutionne demain. Comme tout le monde évidemment j’ai hâte de voir ce qu’il va se passer, si ça va changer, etc. Dans le secteur et ailleurs, nombreux appellent au changement, à tous les niveaux (économique, social, politique, écologique).

Aujourd’hui avec la situation, il se passe quelque chose qui devrait précipiter le changement. En tout cas, aider à le mettre en place. Comme si la Terre voulait donner un coup de main en tendant une perche gigantesque. « Bon les gars là vous avez beaucoup parlé, écrit, les tribunes tout ça, donc maintenant qui fait quoi ? On s’organise ? Comment ça se passe ? Je fais un Trello ? »

Donc je ne sais pas bien, des fois je suis optimiste et puis le lendemain je doute. Dans tous les cas, on verra bien. Ce qui est bien c’est que, comme Internet n’oublie rien, on aura les traces des écrits et prédictions de tous ceux qui parlent et promettent beaucoup.

On s’en reparle dans 2 ans.

News Scan Book

Fantastic se lance en TV avec Sanytol

1

2

3

4

5

Précédent Suivant