UNICEF donne vie aux tatouages de David Beckham

Par Aude M. le 06/12/2016

Un film marquant.

Les gens du monde entier se font tatouer. Certains le font pour «marquer» un souvenir heureux, d’autres pour des raisons sentimentales. Partant de ce constat, l’UNICEF UK a lancé un film intitulé «Violence marks forever» (la violence marque à jamais). Ce film, réalisé par le studio de création BlindPig et la société de production Absolute Post, a pour but de dénoncer les violences faites aux enfants. Durant 60 secondes, on observe les tatouages de l’ancien footballeur (et ambassadeur de l’UNICEF) David Beckham s’animer. Ces tatouages, censés représenter des moment forts ou heureux de son existence, se transforment en scènes violentes. L’encre sur son corps, donne vie à des histoires sombres d’enfants subissant des abus physiques et psychologiques. «Violence marks forever» a souhaité montrer que certains enfants sont marqués de cicatrices tout au long de leur vie. Des cicatrices indélébiles qu’ils n’ont demandé à personne.

Le film a été créé dans la continuité de la campagne #ENDviolence. L’intelligence de ce dispositif de sensibilisation repose sur la force, la clarté du message et sur le choix du support : le corps d’une célébrité. Cependant, le film n’est pas sans rappeler l’opération de World Food Programme, exposant le torse nu de Zlatan Ibrahimović.

Crédits

  • Annonceur :
  • Studio de création :
  • Société de production :
  • Pays : Global
  • Publication/diffusion : Décembre 2016

News Scan Book

Dagobert remporte Big Fernand

1

2

3

4

5

Précédent Suivant