Sexualité : comment « tirer » sans risque ?

Par Thomas G. le 23/11/2018 - Agence : AUSTRALIE

Ayez un coup d'avance avec Santé Publique France.

Traité à temps, le VIH peut voir sa charge virale réduite drastiquement, jusqu’à devenir indétectable et donc non transmissible. Toutefois, le virus ne doit pas être banalisé puisque 36,9 millions de personnes vivaient avec le VIH en 2017 dans le monde et qu’il y a toujours 6 000 contaminations chaque année en France. Aujourd’hui, plusieurs procédés permettent de réduire le risque de contamination par le virus, comme le Traitement Post-Exposition (TPE*), par exemple. Il se compose de plusieurs médicaments actifs contre le VIH et il doit être pris pendant 28 jours. Pour que son efficacité soit la meilleure possible, il faut le débuter immédiatement et respecter attentivement les prescriptions du médecin. Problème, de nombreux Français ne connaissent toujours pas ces différents traitements, et encore moins leurs capacités. Ainsi, les jeunes sont de moins en moins vigilants et mal informés. Santé Publique France souhaite sensibiliser la population et lance une campagne de prévention au ton enlevé.

Imaginée par l’agence , cette campagne a pour objectif d’informer la population de manière générale. Mais elle cible particulièrement les hommes homosexuels et bisexuels. Pas moins de 1 359 copies de ces affiches (format A3) seront disposées dans les toilettes de restaurants et bars “gay friendly” de près de 40 grandes villes en France grâce au réseau d’affichage indoor Next One.

Les visuels évoquent un univers enfantin, comme un écho à l’innocence et l’ignorance d’une partie de la population sur ce sujet, encore considéré comme encore tabou. Les accroches, riches en jeux de mots, relayent le message du visuel. Elles dédramatisent le message, tout en rappelant que le sexe peut être un jeu, mais qu’il ne faut pas jouer avec le VIH.

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant