Instraviata, de l’opéra en BD à déguster sur Instagram

Par Élodie C. le 06/03/2019

Une revisite décalée de La Traviata de Verdi en mode 2.0 !

Si je vous dis Verdi, La traviata, l’un de ses plus célèbres opéras, ne mettra pas bien longtemps pour se rappeler à vous. Certains l’ont peut-être découvert dans Pretty Woman lorsque Edward (Richard Gere) emmène Vivian (Julia Roberts) à l’opéra. Quoi qu’il en soit, si la virtuosité du compositeur italien n’est plus à prouver, faire connaître son oeuvre et plus encore ce genre musical aux jeunes générations n’est pas aisé.

Avec Bigger than Fiction, Arte dépoussière ce drame en trois actes dans une adaptation décalée conçue pour Instagram. C’est sous la forme d’une bande dessinée, écrite et illustrée façon manga des années 90 par Léon Maret, que La traviata reprend ses gammes sous la nom de code Instraviata. Une BD accompagnée d’un documentaire en stories sur la soprano Elsa Dreisig (révélation artiste lyrique aux Victoires de la musique classique 2016), écrit et réalisé par Claire Alby et Timothée Magot.

Dans cette BD de 30 épisodes, vous retrouverez Violetta, l’héroïne originelle de La traviata, grimée en courtisane parisienne délurée. Une occasion sans pareille pour s’approprier cette oeuvre mondialement connue, depuis son mobile. Instraviata est diffusée quotidiennement depuis le 1er mars et jusqu’au 30 mars sur le compte Instagram d’@arteconcert.

Et pour ceux qui s’égareraient sur Instagram (comme moi), tout est prévu pour que vous puissiez retrouver votre chemin :