IKEA dévoile les pre-rolls les plus ennuyeux au monde

Par Thibault D. le 02/11/2017

Et pourtant vous allez les regarder au delà de 5 secondes.

On n’arrête pas de le dire, mais en matière de publicité vidéo, il faut savoir être percutant en seulement 5 secondes. Le contraire ne fait que focaliser l’audience sur le bouton « skip » de la publicité. Pourtant, dans sa dernière campagne intitulée « Irresistible Pointless Trueview Ad » et imaginée par l’agence suédoise Åkestam Holst, semble prouver le contraire. Là ou Geico était le premier à diffuser un preroll « unskippable » car « déjà terminé », la marque suédoise choisit. l’extrême longueur avec trois spots de 4 minutes 30 à 8 minutes 30 et nous transforme en témoins des événements les plus conventionnels de la vie. Un jeune homme qui fait la vaisselle et supplie les spectateurs de passer la pub, des ados qui s’ennuient en soirée, ou bien un couple qui s’embrasse sur le canapé et semble dérangé par les regards persistants. Tout semble encourager à passer le preroll.

Si IKEA nous a habitué à démontrer que son mobilier accompagne et motive les événements les plus intéressants de la vie domestique, cette fois la marque souhaite communiquer qu’elle est aussi pour accompagner nos moments les plus ennuyeux. En s’amusant de notre voyeurisme et de notre volonté à ne surtout pas faire ce qu’on nous dit de faire (en l’occurrence passer une publicité) la marque propose volontairement des spots qui vont à l’encontre des recommandations de YouTube et de la plupart des plateformes digitales. Risque assumé et payant, puisque l’agence Åkestam Holst annonce déjà que les internautes touchés par la campagne ont en moyenne visionné plus de 3 minutes de ces vidéos et 39% d’entre eux ont même regardé jusqu’au bout. IKEA donne un nouveau sens au mot « ennui ».

News Scan Book

Etre là quand il faut
#NOMOREBLACKTARGETS

1

2

3

4

5

Précédent Suivant