Prouvé : mâcher un chewing-gum rend sympa

Par Antoine V. le 27/11/2013

Beldent almost identical

Une marque de chewing-gum argentine nous prouve par A+B que mâcher rend sympathique. Une expérience réalisée par Del Campo Saatchi & Saatchi.

Pour promouvoir ses chewing-gums, Beldent s’appuie sur la science. Terminé les filles en maillot de bain qui courent sur les plages de Californie en mâchant du chewing-gum. Ici, la scène se passe au musée d’art contemporain de Buenos Aires.

Des couples de jumeaux sont assis côte à côte. Des jumeaux policiers, coaches sportifs ou simples étudiants. L’un mâche un chewing-gum et l’autre non. Le public est amené à s’assoir face aux jumeaux et une série de questions est posée : « lequel de ces deux policiers est susceptible de vous donner une amende ? Laquelle de ces deux étudiantes est plutôt invitée à des tournois de bridge ? ». Les résultats sont sans appel : le jumeau qui mâche du chewing-gum semble plus sympathique.

Pub Beldent : Almost identical [Vidéo]

Del Campo Saatchi & Saatchi s’aventure ici sur un nouveau terrain en prenant possession d’un musée. Le public, parfois effrayé par le street marketing est sollicité dans un contexte où son attention est élevée.

L’argumentaire est lui aussi différent. Pas de « story-telling » à proprement parler, le chewing-gum de Beldent est simplement efficace. Le chewing-gum Beldent ou tous les chewing-gums ? C’est peut être là que la campagne trouve ses limites…

Crédits

News Scan Book

Stoli : Loud and Clear
Le nouveau blog d’Eficiens

1

2

3

4

5

Précédent Suivant