Playmate papier ou playmate digitale ?

Par Natacha H. le 15/04/2013

Playboy

Playboy et l’agence Young & Rubicam South Africa se servent d’un print pour promouvoir la version digitale du magazine.

Le magazine veut booster sa version digitale. Pour cela, la firme a fait appel à Young & Rubicam South Africa. L’agence se sert du support papier pour atteindre cet objectif. Ainsi, elle signe 3 prints différents, mettant en scène les fameuses playmates. Elles apparaissent nues sur une double page. Enfin, pas totalement… Car leurs seins sont cachés au niveau de la coupure des deux pages. La baseline concluant “This wouldn’t happen online” qui signifie « Ceci n’arriverait pas en ligne ». Une utilisation maligne du support print pour encourager le digital !

Playboy

Playboy

Crédits

News Scan Book

Le #WeekEndUltraDoux de Garnier
Les tendances du Websummit 2018

1

2

3

4

5

Précédent Suivant