Le quartier rouge d’Amsterdam et ses danseuses

Par Ludivine D. le 04/04/2012

Temps de lecture : 1 min

Ce titre n’est pas pudique. J’aurai pu dire « prostituées » ou « péripatéticiennes » mais cela n’aurait réellement rendu compte de cette opération dans les rues d’Amsterdam.

Opération Stop The Traffik [Vidéo]

[jwplayer config=blogoplayer file=http://cdn.lareclame.fr/video/amsterdam-dubstep-avr12.mp4 image=https://lareclame.fr/wp-content/uploads/2012/04/amsterdam-prev1.jpg]

L’association Stop The Traffik s’est associée avec l’agence [tag]Duval Guillaume[/tag] pour cette opération. Amsterdam, quartier rouge. Des travailleuses du sexe derrières des vitrines dansent sur du dubstep. Dans une chorégraphie donnant vie à l’immeuble, les curieux se rapprochent afin de profiter du spectacle. Une fois la musique finie, c’est un tonnerre d’applaudissement des passants. Est alors projeté un message de l’association Stop The Traffik expliquant que « Chaque année, des centaines de femmes se voient promettre une carrière de danseuse en Europe de l’Ouest. Malheureusement, elles finissent ici. ». Rien de plus, mais un message percutant pour sensibiliser au trafic d’êtres humains.

Crédits

Agence : [tag]Duval Guillaume[/tag]
Annonceur : Stop The Traffik
Pays : Pays Bas
Date de première diffusion : avril 2012
Via Le Publigeekaire

News Scan Book

RP pour l’ouverture de Popeyes en France
Goldcar se repositionne avec HEREZIE

1

2

3

4

5

Précédent Suivant