Leo Burnett nous rappelle pourquoi nous aimons travailler dans la pub

Par Sarah G. le 12/11/2015

Souvenez-vous de la douceur de votre 1er stage en agence, entre photocopies, restes de gateaux et rêves de grandeur.

Il est facile de se laisser désabuser par le poids des années lorsque l’on travaille dans le monde de la publicité. Pour remotiver ce milieu, l’agence Leo Burnett Toronto sort une vidéo d’auto-promotion à l’occasion du prix canadien de l’agence de l’année. Dans ce spot « The Intern of Bloor Street », nous découvrons le quotidien d’un stagiaire de 24 ans faisant ses premiers pas dans l’agence. Malgré des horaires interminables et du travail ingrat, le protagoniste est heureux d’évoluer dans la publicité et de pouvoir profiter des « avantages » qu’offre ce secteur. Entre liberté d’expression, nourriture gratuite, et personnel féminin séduisant, le stagiaire se sent comme un poisson dans l’eau et a une seule motivation : participer à son tour à « la plus grande industrie créative du monde ».

Avec ce portrait d’agence, Leo Burnett rappelle que l’agence n’a rien perdu de sa jeunesse fougueuse. Pour mieux rester dans le coup ?

Crédits

  • Agence publicitaire :
  • Pays : Canada
  • Publication/diffusion : Novembre 2015

News Scan Book

La marque employeur du Groupe TF1
Biocoop : le glyphosate, ça va

1

2

3

4

5

Précédent Suivant