Amazon ouvre sa première librairie physique

Par Jennifer M. le 03/11/2015

Amazon cherche à penetrer le marché qu'il a lui même déstructuré

Amazon, le géant du commerce en ligne membre du GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) écrit une nouvelle page de son histoire en ouvrant aujourd’hui sa première boutique « brick & mortar ». L’Amazon Books, située à Seattle est la première librairie physique du groupe qui n’était jusqu’à maintenant présent que sur le web. Elle s’inscrit dans la continuité du site en alignant les prix des livres avec ceux de la plateforme en ligne. Ne se voulant pas un magasin comme les autres, Amazon compte bien exploiter son avantage technologique en terme de data, de relations et de recommandations clients pour se démarquer d’un concurrent tel que Barnes & Noble. Des dispositifs comme les liseuses Kindle seront accessibles en magasin à coté des livres et autres appareils mobiles pour rester connectés tant dans le monde réel que virtuel. Un “move” stratégique qui si concluant connaîtra une expansion fulgurante.

La démarche d’Amazon peut paraître paradoxale quand on sait comment l’industrie culturelle en ligne a affecté le commerce des librairies de quartier. Il serait intéressant de voir comment les données d’e-commerce massives qu’ils possèdent seront exploitées en faveur de ce projet. D’autant que ce cas illustre une tendance de fond des pure players à à (re)matérialiser leur offre.

538

2_FINAL_WTEXT._V289768024_.0

1_FINAL_WTEXT._V289768024_.0

Crédits

  • Annonceur :
  • Produit : amazon books
  • Pays : Etats-Unis
  • Publication/diffusion : novembre 2015

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant