Le hack de Wikipedia par Pirelli

Par Claire D. le 02/05/2014

La marque de pneumatiques exploite les visuels Wikipedia pour donner de la visibilité à ses produits.

Wikipedia a toujours refusé la publicité : comment un annonceur peut-il alors se servir de l’incroyable audience de ce site ? Pirelli déjoue les règles de l’encyclopédie en ligne et parvient à insérer sa publicité malgré cette interdiction. La marque, sponsor de nombreux sports, exploite son immense stock d’images de qualité. Remplaçant les visuels Wikipedia par ses images libres de droit, Pirelli façonne l’encyclopédie en ligne à son image, notamment à travers des fiches liées à la Formule 1.

Wikipedia est le cinquième site le plus visité au monde. Touchant deux millions d’internautes par cette campagne, le dispositif mis en place démontre son efficacité. Efficacité qui, de plus, n’a rien coûté à Pirelli : la modification d’articles Wikipedia est libre et accessible à tous. De quoi initier sur Wikipedia une lutte de pouvoir entre grandes marques du sponsoring sportif ?

Edit du 16 mai 2014 : l’opération était un ghost !

Suite à diverses enquêtes, l’opération semble être un ghost : une étude de cas d’une fausse campagne, dont la raison d’être est d’être soumise à des festivals publicitaires. Après recherche dans l’historique des modifications de Wikipedia Commons, le « hack » de Pirelli n’apparaît pas. Quant à la vidéo originale de la campagne, elle a été supprimée de Youtube.

Crédits

News Scan Book

Pilot fête ses 100 ans avec Mika
Smart is the new power

1

2

3

4

5

Précédent Suivant