Une campagne aussi stupide que géniale

Par Claire D. le 28/04/2014

Dans une campagne décalée guidée par l’agence Duval Guillaume, une marque de limonades alcoolisées célèbre les idées presque géniales. Presque.

La campagne, se déclinant en spots et prints, privilégie le fun, mais aussi la folie pour définir sa boisson Hard Lemon. Le résultat s’avère très moqueur, mais aussi très drôle. La publicité s’adresse à un public de jeunes gens créatifs, avec une volonté de faire de ce hard drink une boisson cool.

La campagne propose d’abord une série de visuels simplistes mais percutants. Les phrases, écrites noires sur blanc sur les prints, semblent sortir tout droit du brief créatif de la campagne. Elles décrivent les idées les plus stupides et cliché pour promouvoir un produit : utiliser des jolies filles, être provocateur mais pas trop… L’annonceur se joue des codes publicitaires classiques, qu’il dénigre ici ouvertement. Une auto-dérision rafraîchissante dans le paysage publicitaire.

Hard Lemon

Seth & Riley's Garage

Seth & Riley's Garage

Seth & Riley's Garage

Seth & Riley's Garage

Seth & Riley's Garage

Seth & Riley's Garage

La série de trois spots accompagnant les visuels présente un groupe d’amis, se relaxant dans un garage avec leur boisson Seth & Riley’s Garage. L’alcool, connu pour faire émerger des idées des plus créatives dans la tête des buveurs, inspire les héros de la campagne. Ceux-ci créent une machine à remonter le temps sans retour possible, jouent les hommes boulet de canon… Autant d’idées aussi brillantes que stupides.

Crédits

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant