L’ode à l’imperfection de Diesel

Par Alexandre D. le 07/09/2017

Ne regrettez rien.

Lors de la trêve estivale, vous avez probablement été envahis par les photos Instagram parfaites de vos amis aux quatre coins du monde. Fort heureusement, Diesel siffle la fin de la partie avec un film où la perfection n’a jamais été aussi ringarde. Sur un fond sonore d’Édith Piaf « Non, je ne regrette rien », la reine mère du jean troué et délavé invite son public à faire de ses imperfections, ou de sa personnalité une façon de se démarquer dans un monde conformiste.

Au final, la marque tient à quelques mots près le discours des marques comme Meetic (#FindYourImperfection), Axe (#FindYourMagic), Adidas ou encore celui de Nike dans son film street réalisé par Luca Finotti. Mais en plus trash. Ce manque de rupture avec les tendances aspirationnelles du moment est vite rattrapé par la caméra de Thomas Rousselet. Le film est dynamique et donne presque envie de faire comme ses protagonistes : « go with the flaw » (« allez avec la faille »).

News Scan Book

Lancement de WASO
Le #JabraTour
Mettez du YOGA dans votre vie

1

2

3

4

5

Précédent Suivant