Scène de crime anti-cancer à Bondi Beach

Par Nono il y a 4 ans

Une opération d'envergure pour prévenir les risques de cancers de la peau sur la plage de Bondi en Australie

Une opération d'envergure pour prévenir les risques de cancers de la peau sur la plage de Bondi en Australie

C’est bientôt l’été sur les plages australiennes : le département de la santé du gouvernement insulaire vient à cet effet de lancer une campagne de sensibilisation appelée « Dont be a victim » (ne sois pas victime), visant à avertir la population, principalement les adolescents et les jeunes adultes sur les risques de cancer de la peau sur cette partie du globe.

Pour marquer les esprits, l’agence Euro RSCG a eu l’idée de reconstituer une scène de crime géante sur la plage de Bondi : ainsi, 1700 serviettes de bain, représentant le tracé d’un cadavre, ont été étalées hier sur le sable australien. Elles symbolisent les 1700 décès annuels causés par les effets néfastes du soleil.

En effet, d’après une étude mené par le gouvernement, l’Australie serait le pays le plus touché par les cancers et autres incidents cutanés provoqués par les rayons du soleil : les australiens ont quatre fois plus de chances de développer un cancer de la peau et environ 2 australiens sur 3 sont diagnostiqués pour une maladie cutanée causée par l’excès de soleil avant leurs 70 ans.

Scène de crime à Bondi Beach : pub vidéo

Les photos de la campagne australienne anti-cancer de la peau

Bondi Beach : 1700 serviettes au soleil contre le cancer de la peau

Bondi Beach : 1700 serviettes au soleil contre le cancer de la peau

Ils sont parti se baigner ?

Les Australiens sont partis se baigner ?

Array

Publicité

Commentaires