La Réclame Logo

Dodgers : le battle de ouistitis

Par Nathan B. il y a 3 ans

Il eut une époque où les mascottes de marques faisaient foi dans la publicité. Le très grand Leo Burnett nous présenta son Géant vert par exemple ou encore le singe OMO de l’agence Lintas. Cette grande période de la publicité n’est plus. Pourtant quelques nouvelles mascottes apparaissent pour des marques comme Lustucru et ici, Dodgers.

, marque de biscuits américaine, nous présente une grande campagne digitale basée autour d’un « battle » entre les trois biscuits phares de la marque. Ce « battle » tourne autour de 3 vidéos principales où chacun des biscuits est représenté par un ouistiti au goût musical bien différent. Le saut créatif est, je veux bien l’avouer, très prononcé et surprenant mais le résultat est très drôle. Des ouistitis marionnettes chanteurs et danseurs : Jammie le romantique, Choccie le DJ et danseur de hip-hop et Toffee le Jazzman.

Pub Dodgers [Vidéo]

Jamie le romantique

Choccie le DJ et danseur de Hip-Hop

Toffee le jazzman

Je vous invite également à découvrir le site qui est tout aussi bien réalisé dans un esprit complètement décalé. Allumez le son, vous découvrirez des petites surprises en naviguant dessus : http://www.dodgersgetstuckin.com/dodgers-number-1

Crédits

Annonceur :
Pays : USA
Site Web : http://www.dodgersgetstuckin.com/dodgers-number-1
Date de première diffusion : Avril 2012

Commentaires

Publicité

Publicité

Le palmarès des Cannes Lions

News agences

1/2

Lion d’Argent pour la campagne Tribord

Lion d’Argent pour la campagne Tribord

Agence : Rosapark

Réalisation

Une expérience de conduite aveuglante au cinéma

Une expérience de conduite aveuglante au cinéma

Agence : gyro:ailleurs exactement

Réalisation

L'affichage digital de Roland Garros

L'affichage digital de Roland Garros

Agence : Neo@Ogilvy

Réalisation

L'app Départ Demain de Netisse

L'app Départ Demain de Netisse

Agence : ACO Design

Réalisation

 La nouvelle signature de Midas

La nouvelle signature de Midas

Agence : Dufresne Corrigan Scarlett

Réalisation