Un opérateur prend position contre le cyberharcèlement

Par Nina S. le 03/08/2018

Une campagne à double face.

Le cyberharcèlement est un problème qui survient quotidiennement partout dans le monde. Dans le but de sensibiliser la génération Y, principale cible de ce fléau, Movistar lance une nouvelle campagne conçue par l’agence Wunderman Buenos Aires. Cette vidéo dévoile l’histoire d’un adolescent malmené par ses camarades d’école et victime de harcèlement sur le web. Le film présente la double vie du harcelé et met en avant son comportement aussi bien à l’école que chez lui, avec les changements progressifs de son attitude dûs à la situation qu’il traverse. Si visionnée sur mobile, cette campagne présente les deux situations selon l’angle du téléphone : tourné à 180 degrés, les spectateurs basculent d’un cas à l’autre. L’opérateur propose également des clips visibles sur un site dédié à l’annonce pour faire rendre compte de ce soucis.

Avec les deux perspectives proposées dans cette campagne, Movistar fait un appel « cru » aux parents pour dénoncer le problème du cyberharcèlement que peuvent subir leurs enfants, notamment à l’école. Dans la mesure où les spectateurs ne peuvent pas toujours comprendre le ressenti des victimes dans ces circonstances, la marque se substitue à elles pour les faire entendre.