Com financière : les communiqués de presse certifiés grâce à la blockchain

Par Élodie C. le 06/02/2019

Wiztrust de Wiztopic pour éviter les fake news.

Vous avez peut-être vu passer cette information il y a quelques semaines à peine : le 16 janvier dernier, l’un des hommes forts de Wall Street, Larry Fink, le CEO de BlackRock, soit la plus importante société de gestion d’actifs au monde, a été victime d’un hoax. Un hoax suffisamment crédible pour susciter une réaction en chaîne. En effet, en amont de la publication de sa lettre annuelle adressée aux investisseurs et qui fixe le cap de l’année à venir, un faux communiqué de presse a été publié sur un faux site et diffusé via une fausse adresse e-mail.

Sur le site web en question, un site miroir similaire à celui de Black Rock, Larry Fink semblait annoncer un virage sans précédent pour le climat, alors qu’il est lui même actionnaire des plus grandes sociétés pétrolières. De Total, à Exxon Mobil en passant par Chevron. En peu de temps, plusieurs médias de référence sont bernés et relaient l’info, comme l’illustre Financial Times ou CNBC.

Si BlackRock a rapidement publié un démenti sur Twitter, le mal était déjà fait. Quand l’institution financière la plus puissante du monde éternue, le monde de la finance se mouche.

Ce canular, monté de toute pièce par le groupe d’hacktivistes The Yes Men, confirme s’il en est encore besoin que la confiance et la transparence des informations financières sont en enjeu capital pour les entreprises du secteur. Elles-mêmes confrontées à une accélération du rythme de l’information, dopée par la technologie et les réseaux sociaux. Un enjeu partagé par les médias qui voient leur réputation et la légitimé de leurs informations être remises en cause.

« Les entreprises et les médias sont confrontés à un nouveau et même défi, explique ainsi Jérôme Lascombe, président de Wiztopic. Comment assurer la confiance dans l’information face aux fake news, aux usurpations d’identité, et à l’effet amplificateur des robots et des réseaux sociaux ? Ces enjeux sont plus aigus encore pour les entreprises cotées et les services financiers ».

C’est dans ce contexte que Wiztopic, société éditrice d’un logiciel métier de gestion, diffusion et mesure des contenus pour la communication des sociétés, lance Wiztrust une plateforme de certification de l’information financière fondée sur la blockchain*. Grâce à ce nouvel outil, Wiztust espère freiner la diffusion de fausses informations en permettant aux destinataires de ces informations – investisseurs, médias, analystes – de vérifier leur véracité.

En l’occurrence, Wiztrust permet aux entreprises partenaires de placer leur contenu – communiqué de presse, bilan financier, lettre annuelle – dans la blockchain. Celui-ci sera « marqué » pour en assurer sa traçabilité (« prise d’empreinte des fichiers, édition d’un certificat et enregistrement dans la blockchain Ethereum »). Les personnes ou organismes exposés à ces informations pourront donc vérifier en temps réel l’authenticité de l’émetteur et la véracité du contenu.


*La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations transparente, sécurisée, non modifiable et décentralisée, à l’image de la blockchain bitcoin. C’est un système de consensus distribué, en ce sens que le registre d’information est partagé – en temps réel – entre tous les membres. La confiance est basée sur le consensus collectif et la transparence des comptes. C’est un système qui fonctionne donc en parfaite autonomie.