EasyJet veut inciter les filles à devenir pilotes

Par la Réclame le 31/08/2018

Dans 99% des films où l’on aperçoit un avion, le pilote aux commandes est un homme. C’est par ce constat que démarre la nouvelle campagne de recrutement d’easyJet réalisé par l’agence londonienne Taylor Herring et son studio de production St Marks Studio. Une campagne décalée réinterprétant à sa manière l’une des célèbres scènes du film Arrête-moi si tu peux (Catch Me, If You Can en VO). Dans celle-ci, Frank Abagnale Jr, interprété par Leonardo Di Caprio, déboule à l’aéroport avec une ribambelle d’hôtesses de l’air accrochées à ses bras.

EasyJet prend le contrepied avec sa campagne Hey Hollywood! Catch up, if you can, où une jeune fille prend la place du pilote. C’est Hannah Revie, 9 ans, fille d’une pilote d’EasyJet, qui tient le premier rôle, entouré de garçons jouant les personnels de cabine.
L’idée est d’inciter les femmes à postuler, mais surtout bousculer les mentalités dès le plus jeune âge en combattant les idées reçues véhiculées par Hollywood dans certains films testostéronés, de Top Gun à Aviator.

Une campagne qui tombe à pic et flaire l’air du temps, même si elle a débuté dès 2015 avec la première du genre, nommée Amy Johnson Flying, du nom de la première femme à avoir effectué un vol en solo entre le Royaume-Uni et l’Australie.

EasyJet s’est rendu compte via un sondage auprès de 500 de ses pilotes que les garçons étaient plus à même de s’imaginer pilote dès leur plus jeune âge, contrairement aux filles.
Cette initiative a porté ses fruits puisque de nombreuses femmes ont afflué vers la compagnie (+13% en 2017). Alors que seulement 5% des pilotes dans le monde sont des femmes (source : International Society of Women Airline Pilots), easyJet souhaite atteindre 20% de nouveaux pilotes femmes d’ici 2020. Yes, you can girls !

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant