Le sociopathe de Take This Lollipop revient sur Zoom

Par Élodie C. le 03/11/2020

Temps de lecture : 2 min

Stalker un jour, stalker toujours.

En 2011, l’expérience « Take This Lollipop » dénonçait les dangers de Facebook et des réseaux sociaux sur lesquels nous partageons pléthores de données personnelles via un film interactif horrifique (écrit et réalisé par Jason Zada). La campagne mettait ainsi en scène un stalker (​​interprété par l’acteur Bill Oberst Jr) fouillant la moindre parcelle d’informations visibles sur le profil des participants à cette expérience : photos, amis, date de naissance, publications, partenaire, etc. Rien n’était oublié et tout donnait à voir l’importance des informations laissées accessibles en ligne par de nombreux utilisateurs.

10 ans après, ce serial killer numérique n’est pas rassasié. Il a délaissé nos vieux outils pour s’attaquer aux nouvelles technologies de communication et nous traquer via nos webcams.

Dévoilée le 15 octobre dernier, puis déployée via un défi TikTok pour Halloween, l’expérience nous plonge cette fois-ci en pleine réunion virtuelle classique telle que nous les connaissons toutes désormais, type Zoom, Teams & Co. Au fur et à mesure, chaque participant disparaît dans d’étranges circonstances, quelqu’un semblant avoir pris le contrôle de la conversation. Jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une seule personne… vous (enfin presque).

Comme on le voit, « Take This Lollipop » a délaissé les réseaux sociaux et ses données personnelles pour s’attaquer aux deepfakes et aux diverses manipulations permises par les images/vidéos truquées qui génèrent toujours plus de désinformation.

« L’IA et les deep fakes sont tellement puissantes que les images de présidents, de célébrités et d’athlètes sont désormais susceptibles d’être profondément truquées, rappelle Jason Zada dans les colonnes de Rolling Stones. Le premier volet de Lollipop mettait les gens en garde contre les dangers du partage d’informations personnelles en ligne. Aujourd’hui, nous voulons leur montrer comment quelqu’un peut réellement se faire passer pour eux. »

Sur TikTok, la campagne a fait grand bruit, comme s’en félicite Jason Zada sur Instagram : + de 35 million de vues sur Tiktok et plus de 10 millions de personnes ont participé à l’expérience à travers le monde.

Tentez l’expérience.