Parions Sport, la FFR et le XV de France unis contre les paris des mineurs

Par Iris M. le 08/09/2023

Temps de lecture : 2 min

L'âge de la modération.

Que ce soit en art, en sport, ou en science, ce sont les limites et les contraintes qui permettent que tout se passe bien et qui posent aussi parfois des challenges.  Sans elles, certaines choses seraient parfois bien moins intéressantes ou gratifiantes. Mais le concept de limite ne doit pas se confiner à ces quelques disciplines, puisque toutes ont besoin de règles pour fonctionner  : c’est l’avis que semblent partager Parions Sport et la Fédération Française de Rugby (FFR) dans cette campagne signée Rosa Paris.

Les limites et la modération ont rarement été un thème récurrent dans les campagnes de communication pour les paris sportifs, et voilà que l’un d’entre eux met celle-ci au centre de sa campagne pour un événement sportif d’ampleur mondiale. Rien d’étonnant au vu de l’engagement et de la philosophie de Parions Sport, filiale de la FDJ, sur le sujet, mais cela reste une occasion rare à souligner. 

L’accent est ici mis sur l’obligation d’avoir au moins 18 ans pour prendre part à des paris sportifs (et tout type de jeu d’argent). Une précision nécessaire quand on sait que près de 35 % des jeunes de 15 à 17 ans avaient déjà parié de l’argent en ligne au cours de l’année précédant le sondage en 2022, selon une enquête menée par la Société d’Entraide et d’Action Psychologique (SEDAP), et que l’âge moyen de la première expérience de ces parieurs mineurs était de 13 ans et trois mois. Des chiffres inquiétants, qui rendent encore plus essentielles des campagnes comme celle-ci. 

News Scan Book

Sanytol, Ça Nytol !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant