Étude de l’usage du smartphone en France

Par Jennifer M. le 22/10/2015 - Agence : Intuiti

Êtes-vous plutôt pouce ou index ?

L’agence vient de faire paraître la seconde édition de son étude de terrain « Smartphone Street Observer » réalisée par son laboratoire d’usage Personae User Lab.

La méthodologie

Personae User Lab est allé au plus près des utilisateurs et de leur quotidien pour observer leurs usages des smartphones. 1024 personnes ont été observées pendant 19 jours dans la rue ou en situation de mobilité et 515 personnes ont été interrogées. De nombreux comportements, chiffres et anecdotes ont été collectés au cours de cette enquête pour déterminer l’usage des smartphones en France. Parmi les nombreuses informations fournies par l’étude Smartphone Street Observer nous pouvons retenir les suivantes :

Le profil des utilisateurs

Une grande majorité des utilisateurs sont droitiers, de sexe féminin et se situent entre 15 et 24 ans. Notons d’ailleurs que dans l’ensemble les smartphones ne sont pas pensés, conçus ni adaptés pour les gauchers.

Avec 35% et 30% Apple et Samsung arrivent largement en tête des marques de smartphones. Toutefois, en dépit de l’usage frénétique qu’ils en font, beaucoup d’utilisateurs ne connaissent pas le modèle de leur téléphone et ne le définissent pas comme tel.

Les usages

Il y a 5 façons de tenir son smartphone et celles-ci affectent les activités menées parmi : la consultation, la recherche, la rédaction, la musique, l’orientation et la prise de photos et/ou vidéos.

user_personal_lab_manière_smartphone

personal_user_lab_activités_sexe_age

actions_realisées

La taille croissante de l’écran n’influe pas particulièrement sur la tenue du smartphone.

taille-ecran

Le mode paysage vendu un temps comme l’élément différenciant des smartphones est finalement peu utilisé.

Le smartphone est perçu comme un prolongement du corps pour de nombreux utilisateurs. Il instaure des mécanismes et des habitudes desquels ils ont du mal à se départir une fois installés. Mais paradoxalement les utilisateurs s’adaptent rapidement à un nouveau format de smartphone lors d’un renouvellement (taille d’écran, changement de marque…)

Enfin les codes de sécurité n’ont aucune influence sur le taux d’interaction d’un utilisateur avec son smartphone. 68% des utilisateurs en activent un pour verrouiller leur smartphone, chiffre qui monte à 82% pour les + de 55 ans, et à 83% pour les possesseurs d’iPhone.

L’échantillon

mode_genre

mode_age

mode_activites

mode_lateralites

Pour en savoir plus :

Téléchargez l’étude Smartphone Street Observer

 

Crédits

  • Agence publicitaire :
  • Etude : Smartphone Street Observer
  • Pays : France
  • Publication/diffusion : Octobre 2015

News Scan Book

La marque employeur du Groupe TF1
Biocoop : le glyphosate, ça va

1

2

3

4

5

Précédent Suivant