Comment des cabines téléphoniques se transforment en banques

Par Louise B. le 26/06/2017

Une solution pour que tout le monde ait accès au système bancaire.

8 millions de Colombiens, parmi les plus démunis, n’ont pas de compte bancaire. En effet, cette tranche de la population est jugée non rentable par les banques. Autant de colombiens qui sont alors contraints de cacher leurs économies chez eux, les exposant à de potentiels vols. Pour lutter contre la criminalité et la pauvreté, l’opérateur téléphonique TIGO-UNE accompagné par l’agence Grey Colombia transforment 13 000 cabines en un système de micro-épargne.

Le principe ? Profiter de la capacité des cabines téléphoniques à accepter de la monnaie, pour les associer à un compte de micro-épargne. Chaque personne souhaite déposer de l’argent sur son compte appelle alors un serveur vocal, qui reconnait les montants déposés. L’argent déposé pouvant ensuite être épargné, ou bien utilisé pour des paiements par SMS dans les transports ou chez des entreprises (telco notamment) ou enseignes partenaires.

Avec cette opération, la marque fait d’une pierre deux coups. D’une part elle réaliste un geste engagé en permettant à 8 millions de personnes d’ouvrir un compte bancaire. Mais TIGO-UNE contribue à transforme son entreprise, en réactivant l’utilisation de ses cabines téléphoniques, qui représentent jusqu’alors un actif vieillissant, pré-digital. À noter que cette campagne a obtenu Cette campagne a obtenu un Grand Prix dans la catégorie Product Design, de quoi inspirer d’autres opérateurs téléphoniques ne sachant plus quoi faire de leurs cabines.

News Scan Book

Prospective 2020
Bouchara, décocorico !
À l’heure du lait

1

2

3

4

5

Précédent Suivant