Des éleveurs trollent Supreme qui s’est inspiré de leur logo

Par la Réclame le 03/09/2018

Malaise ultime et réponse suprême.

La marque streetwear de référence qui affole désormais la planète mode se voit contester son signe de ralliement connu depuis ses débuts à New York en 1994 : son logo, un rectangle rouge dans lequel est apposé en lettres blanches, Supreme. Typographie Futura Heavy Oblique pour les amateurs.

Aujourd’hui, des éleveurs de porcs américains aidés de l’agence américaine Doner s’attaquent gentiment à la marque. Tout en surfant sur sa hype suprême (osons le jeu de mots) pour médiatiser leur démarche, ils dénoncent “l’emprunt” de leur propre logo par la marque chouchou des skatteurs et autres artistes.

En effet, Supreme a récemment lancé une série de casquettes frappé du logo Supreme mais celui-ci est intégré dans un rectangle verdoyant avec ciel bleu et nuage cotonneux. Problème, celui-ci ressemble à s’y méprendre au logo de Farmland Foods des éleveurs porcins.

Plutôt que d’en appeler à la justice pour faire respecter son copyright, Farmland Foods a préféré surfer sur la hype de Supreme en présentant son propre lookbook Supreme sur Instagram. Aidé par l’agence Doner (Southfield, Michigan), les éleveurs ont revêtu les dernières pièces de la collection Supreme avec l’objet du délit visé sur le sommet du crâne. Un coup de com’ réussi a en croire les commentaires extatiques sous les différentes publications.

Une bonne manière de faire passer son message en utilisant les outils de la marque de streetwear pour toucher son public.

Faites nous signe la prochaine fois que vous êtes prêts pour une collab, Supreme. Nous avons les modèles parfaits. FARMLANDXSUPREME. »

En seulement 24h, le tweet a été liké plus de 13 000 fois, contre les 10 interactions que Farmland constate généralement sous ses publications. On attend la réponse de Supreme.

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant