Face à la crise, les nouveaux modèles économiques de la mode

Par Xuoan D. le 09/07/2020

Temps de lecture : 2 min

Une étude indispensable pour les marques de mode et leurs agences.

Les différentes fédérations françaises de la mode (prêt à porter féminin, industries du vêtement masculin, haute couture mode et luxe…) ont commandé une étude majeure auprès du cabinet Kea & Partners et de l’IFM (Institut Français de la Mode). Celle-ci a pour but d’identifier les clés de succès des entreprises et marques de mode.

L’heure est à la réinvention, comme le précise Pierre-François Le Louët, président de NellyRodi et de la Fédération Française du Prêt-à-Porter Féminin : « La crise que notre secteur traverse est unique et, même si les entrepreneurs sont inquiets, ils n’ont jamais été aussi combatifs. Les marques sont déjà à pied d’œuvre pour revoir tout ce qui semblait acquis et penser de nouvelles manières de concevoir la mode : une mode plus créative, plus inclusive, moins standardisée et plus propre. »

À noter que l’étude a été initiée en janvier 2020 pour un rendu initialement prévu à la mi-avril. Le confinement a néanmoins changé la perspective de celle-ci en orientant la réflexion autour de la résilience des modèles de la mode face à la crise.

Cette étude est une mine d’or de 139 pages, détaillant aussi bien les pistes d’innovation du secteur (data, biotech…), que l’analyse des marques les mieux armées pour face à la crise, ou encore les attentes des consommateurs (vous avez dit RSE ?), et de riches conseils pour piloter la gestion des entreprises de ce secteur.

En voici quelques bonnes feuilles :

Les thèmes clés des responsables de marques

La RSE

Le business model

Analyse de marques

Pour en savoir plus : téléchargez l’étude.

News Scan Book

Personne ne parle de Heetcherisation

1

2

3

4

5

Précédent Suivant