Les éditeurs de logiciels français ne connaissent pas la crise 

Par Iris M. le 13/11/2023

Temps de lecture : 2 min

Innovation et RSE au cœur de la croissance des éditeurs.

Malgré un ralentissement de la croissance économique, les éditeurs de logiciels français ont brillé en 2022, et les projections de 2023 sont bonnes. La 13ᵉ édition du Top 250 du Numeum (le syndicat et l’organisation professionnelle de l’écosystème numérique) et de EY a révélé que les entreprises de ce secteur ont généré un chiffre d’affaires de 21 milliards d’euros, en hausse de 2 milliards par rapport à l’année précédente, marquant ainsi une croissance de 10,5 %. Cette performance remarquable témoigne de la robustesse de l’industrie des logiciels en France, soulignant sa maturité sur les questions d’innovation et de responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Même dans un contexte économique complexe, 91 % des éditeurs ont amélioré leurs performances par rapport à 2021, stimulés par des facteurs tels que la croissance de Dassault Systèmes et une croissance soutenue de 9 % pour le reste du panel, indépendamment de leur taille.

Alors que les coûts de l’énergie et des salaires augmentent, plus de la moitié des éditeurs de logiciels (54 %) n’ont pas répercuté ces hausses sur leurs prix de vente. Au lieu de cela, ils ont misé sur l’innovation en proposant de nouvelles solutions, l’upselling (la vente additionnelle), et les partenariats pour stimuler leur croissance. Cette approche a porté ses fruits, avec 80 % des éditeurs de logiciels enregistrant un bénéfice d’exploitation en 2022, témoignant ainsi de la pérennité de leur modèle économique. De plus, la responsabilité sociétale des entreprises est devenue une priorité pour 75 % des éditeurs, avec une démarche RSE structurée en hausse de 13 points par rapport à l’année précédente.

L’internationalisation reste un enjeu majeur pour les éditeurs de logiciels français, bien que le niveau d’internationalisation soit relativement stable à 58 % du chiffre d’affaires. Les entreprises de plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires continuent leur expansion à l’international, tandis que certaines entreprises plus petites se concentrent davantage sur le marché français. Malgré les incertitudes économiques, 53 % des éditeurs envisagent de réaliser des opérations de croissance externe à l’avenir, avec un fort accent sur l’international. Enfin, le mode SaaS (software as a service) représente désormais plus de la moitié du chiffre d’affaires édition, marquant une évolution significative dans le secteur.

En somme, les éditeurs de logiciels français ont démontré leur résilience et leur capacité à innover, tout en accordant une attention croissante à la RSE. Cependant, des défis subsistent, notamment en ce qui concerne l’internationalisation et la cybersécurité, mais ces entreprises continuent de prospérer grâce à leur engagement en recherche et développement et à leur modèle économique solide.

L’étude complète est à retrouver sur le site du Numeum.

News Scan Book

Sanytol, Ça Nytol !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant