Enlysée.fr parodie l’e-commerce de l’Élysée pour la bonne cause

Par Élodie C. le 24/09/2018

Un pognon de dingue pour les associations !

« Enlysée, la boutique officielle du ruissellement ». C’est ainsi que se présente l’e-shop parodiant celui de l’Elysée ouvert pour Les Journées du patrimoine à la mi septembre.

Dans les étales d’Enlysée.fr, un T-Shirt « Je coute un pognon de dingue », un mug « Traverser la Rue » barré d’un passage piéton, un tote bag « Président (de la Start-up France) ou encore un sweat « Pigeon » et « Dernier de cordée ». Des produits détournant les officiels, mais vendus à des prix plus accessibles que ceux du Palais. Pas de T-shirt « Croquignolesque » à 55 euros, de mugs (estampillés à tort porcelaine de Limoges) à 25 euros, de montre tricolore à 169 euros ou de bracelet « fraternité » à 250 euros (14 carats tout de même), ici les prix varient plutôt entre 10 et 30 euros.

L’idée a germé dans la tête d’une quinzaine de jeunes âgés de 25 à 30 ans : étudiants, graphistes, communicants, musiciens, ils vivent à Calais, Lille et Paris et se sont laissés guidés par cette fibre entrepreunariale si chère au président français et leur envie d’agir en citoyen : « Nous souhaitons participer à restaurer la dignité nationale plutôt que d’offrir un ravalement de façade à un vieux palais », explique ainsi l’un des initiateurs du projeeeeeet. Si les bénéfices de la boutique de l’Elysée doivent venir offrir « une seconde jeunesse » au Palais « 300 ans après sa construction« , ceux d’Enlysée seront « reversés à des associations s’occupant des éxilé.e.s et des sans domiciles fixes pour qui l’hiver sera rude« , indique le site. Et plus précisément aux associations SALAM Nord/Pas-de-Calais et L’Auberge des Migrants. « Nous cherchons actuellement à entrer en contact avec la fondation l’Abbé Pierre afin de les aider sur leur mission d’accompagnement des sans domiciles fixes« ,précise-t-il encore.

En surfant sur les remous et moqueries provoquées par le lancement de la boutique officielle de l’Élysée le week-end dernier, ces jeunes ont réussi un joli coup de com’ qu’on attendait plutôt de la part de l’opposition ou d’une marque spécialisée dans le newsjacking. Ces produits reprenant les plus belles « sorties » présidentielles sont calibrés pour le succès : déjà 1 000 commandes en trois jours.

L’original

La parodie

News Scan Book

Création des sites du groupe AccorHotels
TOP COM Consumer 2018

1

2

3

4

5

Précédent Suivant