La Sécurité routière célèbre la vie avec Arnaud Desplechin

Par Élodie C. le 11/12/2020 - Agence : DDB Paris

Temps de lecture : 2 min

Un bon bain plutôt qu’un coup de frein.

Ces dernières années, la Sécurité routière avait tendance à produire des campagnes-chocs pour sensibiliser les conducteurs aux divers dangers auxquels ils s’exposent (alcool au volant, vitesse, routes trop familières, usage du téléphone en conduisant, etc.)

Changement de route avec DDB Paris dont la dernière campagne, « La route de ma vie », suggérait plus qu’elle ne culpabilisait. La nouvelle campagne de la Sécurité routière tournée par le réalisateur Arnaud Desplechin (Trois souvenirs de ma jeunesse, Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle), Les Fantômes d’ismaël) traduit ainsi « la volonté de l’agence de valoriser les désirs humains profonds, pour mieux dévaloriser nos écarts sur la route, qui sont souvent des désirs immédiats un peu idiots, et qui pourtant menacent ces désirs profonds. »

Après une année morose et moribonde, qu’il est doux de célébrer cette drôle de vie, les petits instants du quotidien, la chance d’avoir ses proches près de soi, de profiter des copains… ou d’un bon bain.

« Chaque annonce, chaque film place le spectateur au cœur d’un moment vécu à la fois minuscule et heureux », expliquent Benoit Oulhen et Mickael Jacquemin, créatifs de DDB Paris, dans un communiqué. « Des tranches de vie brutes qui expriment chacune à leur manière la beauté d’être en vie, et nous amènent à remettre en perspective tous ces risques inutiles que l’on peut prendre au volant ; à ne jamais oublier ce qui compte vraiment pour nous », conclut Vincent Léorat, vice-président DDB Paris.

La campagne se déploie à travers quatre films et cinq affiches et sera visible dès le 15 décembre en télévision, presse, et sur Internet.

Les affiches de la campagne

News Scan Book

Luko dévoile sa nouvelle campagne :

1

2

3

4

5

Précédent Suivant