Les infirmières, ces grandes oubliées de la Première Guerre mondiale

Par Iris M. le 29/11/2023 - Agence : DDB Paris

Temps de lecture : 2 min

Le Musée de la Grande Guerre rend hommage à ces héroïnes de l’ombre.

Jusqu’au 31 décembre, le Musée de la Grande Guerre de Meaux met à l’honneur les héroïnes méconnues de la Première Guerre mondiale : les infirmières. Ces femmes, qui ont répondu à l’appel de la mobilisation, souvent de manière volontaire et bénévole, ont dû faire face à un afflux massif de blessés et de malades – les fameuses gueules cassées – sur le front. Leur dévouement a permis de sauver d’innombrables vies, parfois au péril de la leur. Malgré le statut d’icônes qu’elles occupaient à l’époque dans la société française en temps de guerre, leurs contributions personnelles et leurs compétences professionnelles ont peu à peu été oubliées par la mémoire collective… les transformant en héroïnes de l’ombre.

L’exposition offre un parcours riche et documenté, visant à éclairer les différents statuts des infirmières, ainsi que leur pratique des soins dans un contexte de progrès médical. Elle explore également l’imagerie et les stéréotypes propagés par la propagande de l’époque. Pour promouvoir cet événement, DDB Paris a conçu une série de visuels percutants, basés sur le principe fort de restaurer la mémoire des infirmières en utilisant leurs propres techniques, notamment les bandages et la couture. 

Chaque visuel contribue à retracer le fil de leur histoire en mettant en lumière des faits et des formules marquantes. Cette campagne résonne avec des enjeux contemporains tels que la reconnaissance du métier d’infirmière et la place des femmes dans l’histoire. Elle sera diffusée en presse (Society, Libération, Le Parisien, Rock&Folk) et en affichage (réseaux JCDecaux et Mediatransports, notamment sur la ligne 4 à Gare de l’Est) du 22 novembre jusqu’à la fin de l’année.

News Scan Book

Sanytol, Ça Nytol !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant