Fruit of the Loom cache de l’argent derrière ses publicités à New York

Par Nina S. le 29/06/2018

La Grande Pomme = Île au trésor bis ?

La compagnie américaine d’habillement Fruit of the Loom présente une nouvelle campagne imaginée par l’agence CP+B. Pour mettre en avant ses nouveaux sous-vêtements « EverLight », l’enseigne décide de cacher de l’argent et les dits caleçons derrière de la publicité un peu partout dans les rues de New York (notamment dans le Lower Manhattan). Pourquoi ? Pour souligner que sa gamme EverLight est si légère que vous aurez du mal à la remarquer. Un peu comme ses publicités.

Après avoir également caché du magot dans des médias traditionnels et sur un site dédié à la campagne, Fruit of the Loom fait le pari « culotté » que la plupart des personnes ne le remarqueront pas. Ont-ils raison ?

Cette campagne est avant tout une expérience sociale pour mesurer l’intérêt que porte le grand public à la publicité. Fruit of the Loom fait un parallèle ingénieux entre la signature de son produit « It’s so light you won’t notice it » (c’est si léger que vous ne le sentirez pas) et la cachette des trésors. Sur une ville de 9 millions d’habitants environ, seulement 6 personnes ont été assez observatrices pour découvrir le trésor caché. Les mauvaises langues pourraient dire que cela en dit long sur l’efficacité de la publicité… Chaque récompense est tout de même estimée à 1850 dollars, ce qui rend l’action dotant plus attrayante. Comme quoi, être curieux n’est pas toujours un vilain défaut.

News Scan Book

BlaBlaCar : partout où il y a une route

1

2

3

4

5

Précédent Suivant