Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence Artefact 3000

La création d’Artefact devient Artefact 3000 : l’agence future-friendly au service des marques

28 octobre 2020

Après 3 ans de développement dans le giron d’Artefact, pépite de la French Tech spécialiste du data marketing, le pôle création de l’ex-startup côtée sur Euronext se dote d’une identité propre. Cette démarche vise à accélérer la notoriété d’Artefact sur ce métier, et surtout donner corps à une agence qui est déjà dotée d’un track record solide.

Artefact 3000 est désormais constituée d’une équipe de trente personnes, et a dans son portefeuille de clients Total Direct Energie (“C’est pas Versailles ici!”), Perrier, Accor, Kenzo, Fisher-Price, Coyote, Nexity, Klorane... Artefact 3000 a aussi signé les campagnes Mouv’ (Le Flow) et Greenpeace (Orizon). L’agence devrait d’ailleurs aussi annoncer prochainement d’autres nouveaux clients.

Cela fait maintenant plusieurs années que les géants du conseil ont attaqué le marché de la communication : conseil en IT, transformation numérique, achat média... Et création. Après des années de présence du big five (Accenture, Deloitte, EY, KPMG, PWC) à l’immanquable prix créatif des Cannes Lions et quelques rachats prestigieux (Droga5 par Accenture en 2018), il était logique que ces spécialistes des nouvelles technologies s’intéressent à la création. C’est ce qu’a fait Artefact très en avance, en lançant cette activité dès 2017, avant même le rachat de Netbooster : “Nous sommes fiers de voir cette activité grandir au sein d’Artefact et le branding Artefact 3000 marque une étape de plus dans cette croissance.” précise Guillaume de Roquemaurel, CEO d’Artefact.

Artefact 3000 se définit ainsi comme une agence “future-friendly”.
D’abord dans ses méthodes data driven de compréhension des consommateurs et des marques, et sa capacité à utiliser la data dans l’ensemble du parcours consommateur. “Nous sommes une agence de communication comme les autres, avec des grands talents créatifs, mais notre valeur supplémentaire vient de notre aisance sur la data et notamment son application avec le precision marketing.”
Mais aussi et surtout dans sa culture créative. Artefact 3000 aime le futur, aime le progrès qu’il soit technologique ou social, et cherche à infuser cette culture pour ses marques.
Enfin, future-friendly se traduit pour Artefact 3000 dans son cadre de travail et sa relation avec ses clients : des process simples et agiles, des outils collaboratifs numériques, une grande responsabilisation de toute l’équipe, des créatifs aux planners en passant par les responsables client. “Nous avons envie aussi de changer de ce que nous avons connu de la relation client/agence, nous travaillons de manière très collaborative et transparente. Ce qui n’empêche pas d’être ambitieux créativement” comme le souligne François Brogi, son dirigeant, arrivé début 2017 avec deux compères rencontrés chez BETC : Romain Pergeaux, directeur de création multiprimé spécialiste des idées nouvelle génération, et Jean Allary, responsable de la stratégie.

Artefact 3000 souhaite aider les marques à “embrasser l’avenir, jouer des nouveaux outils numériques pour créer du lien avec leurs publics, reconsidérer la création comme un actif créateur de valeur ajoutée”. Et François Brogi de rajouter : “Nous sommes heureux de faire notre métier de publicitaires dans une maison drivée par la data. Cela nous permet d’être plus proche du business tout en nous offrant une très grande liberté créative.”